Mot du Directeur

Torréfacteur depuis 1958, UCCAO Cameroun sélectionne les cafés verts des plus nobles Régions pour vous offrir le meilleur dans la tasse.

DEPUIS 1958 …

unnamed

Près de 60 ans d’expérience dans la production et la commercialisation du café Arabica et Robusta.

Lorsque l’Union des Coopératives de Café Arabica naquit le 17 octobre 1958 avec pour seule mission la vente à l’exportation du café arabica de ses quatre coopératives membres, les fondateurs ne s’imaginaient pas que cet embryon connaîtrait des succès et des mutations aussi profondes.

De l’Union des Coopératives de Café Arabica, l’UCCAO est en effet devenue en 1978 l’Union Centrale des Coopératives Agricoles quand fût décidée la diversification de ses activités, et ce afin que soit conservé le nom commercial UCCAO qui avait déjà imprimé ses marques sur les marchés mondiaux des cafés.

Depuis 1978, la maîtrise de la commercialisation de deux des principales sources de devises du Cameroun que sont le café et le cacao contribuera à établir la notoriété de cette entreprise de paysans sur le plan national et international.

L’UCCAO devient ainsi un partenaire incontournable de l’Etat, qui lui confie la gestion d’importants prêts reçus du FIDA, de la CCCE, puis de la Banque Mondiale, au profit de la population rurale, à titre des Projets Hauts Plateaux de l’Ouest (PHPO), du Projet SOJA et du Projet de Développement Rural de la Province de l’Ouest (PDRPO).

Partenaire de l’Etat aussi dans différents programmes de vulgarisation et de recherches agricoles avec qui des protocoles et des conventions sont signés, l’UCCAO dispose à cet effet de deux fermes agricoles à Bafolé dans le Noun, et à Bangang Fondji dans le Koung-Khi.

Grâce aux réserves tirées de leurs gestions, l’UCCAO et ses coopératives réalisent en milieu paysan d’importants travaux pour l’amélioration du niveau de vie des paysans : électrification rurale, aménagement et mise en valeur des bas-fonds, hydraulique villageoise, construction des écoles, des centres de santé, des ponts et ponceaux, ouverture et entretien des routes et pistes rurales, etc.

La crise économique des années 1980-1990 intervient, puis l’Etat libéralise aussi bien la filière des produits de base que le mouvement coopératif. L’UCCAO en prend en coup. Ses réserves s’effondrent, l’esprit de groupe s’émousse. L’Union traverse des vagues. Cette situation ne lui est pas propre d’ailleurs; mieux que beaucoup d’autres entreprises, elle résiste et persiste même sur la voie de la diversification de ses activités et a foi en son avenir.

L’UCCAO est aujourd’hui une société multidimensionnelle, traitant dans les cafés, et le cacao qu’elle vend à l’exportation. Elle est également promotrice d’une société anonyme de transformation de jus de fruits, lesquels fruits sont pour l’essentiel cultivés dans sa ferme de Bafolé. Pour la promotion de la consommation du café camerounais, son usine de torréfaction est constamment en cours de modernisation afin de produire du café de qualité et accessible au grand public.

Les réalisations et performances de l’UCCAO dans divers domaines font d’elle un outil incontournable en matière de vulgarisation agricole et d’encadrement rural et un pilier du développement économique et social du Cameroun tout entier.

 

M. MEFINJA FOKA François
Directeur Général de l’UCCAO

    No Twitter Messages